Get Adobe Flash player

Le chêne Bé-er-San

Lorsque vous vous promenerez dans la forêt de Camors, ne vous étonnez pas de trouver des chaussures au pied d'un chêne, dans un cercle de pierres !

chene1

C'est le chêne Bé-er-Sant (le tombeau du Saint) : lors de la Révolution, un officier y fut tué malgré son drapeau blanc lorsqu'il venait parlementer avec les Chouans. Il devint un saint qui pouvait aider les enfants à marcher. La croyance est toujours d'actualité car on peut y découvrir des chaussons et des chaussettes ainsi que de petites croix que les parents viennent déposer pour aider leurs enfants à marcher.

le chene aux chaussures1

Le merveilleux est toujours présent en Bretagne : "Le conte et la légende poussent ici comme de la ronce et, pour les respecter, nous dirons que nous sommes entrés dans un pays de couleur de mémoire" (Henri Quéffelec, "Bretagne").
Rappelons, si cela est nécessaire, que le chêne était l'arbre sacré des Celtes. Il représentait à la fois la force et la sagesse divine grâce à sa longévité et à son allure.
Citons également le moine cistercien Bernard De Fontaine (Saint-Bernard) "Tu trouveras plus de choses dans les forêts que dans les livres. Les arbres et les pierres t'apprendront ce qu'aucun maître ne saurait t'enseigner."
Ceci, explique peut-être cela...

La légende des Korrigans